L’échenault et la goutière

L’échenault indique également et surtout, du moins à Glux et villages voisins, la goutière principale qui descendait du toit et amenait l’eau de pluie dans un récipient – une expression « Vé don leve ta maings sous l’échenault  » : « Va laver tes mains sous la goutière ».

Les maisons sont pour la plupart construites en dévers pour éviter l’humidité en général derrière ou sur le coté – on faisait une tranchée, parfois 2, appelée « une querrée » – les échenaults se terminaient souvent dans la querrée.

Commentaire de Jean-René Suzeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s